Mise à jour de l'article le 20/03/2020 :

En 2 endroits dans le texte qui suit, il est dit en substance que le gouvernement semble enfin s’acheminer vers des mesures à la hauteur de la menace.

La chronologie des faits et des écrits ont souvent une grande importance et il est parfois nécessaire d'y revenir. Il doit être rappelé que cet article a été rédigé immédiatement après l'intervention du 1er ministre dans la soirée du 14 mars. A ce moment, au regard de l'incurie qui avait précédé, cette annonce pouvait apparaître comme un changement de pied décisif des autorités françaises face au virus. La suite n'a hélas pas confirmé cette tendance. Pourtant il reste que le contenu de l'article ne perd pas de sa pertinence... Mais c'est au lecteur d'en juger.


Pour certains, cette crise sanitaire est exagérée et instrumentalisée à des fins politiques, stratégiques et économiques. Voilà pour la version complotiste.
Pour d’autres, elle représente un péril existentiel qui balaiera tout ou partie de l’humanité. Voilà pour la version apocalyptique.

Il sera bien temps effectivement de nous intéresser aux causes et aux conséquences, mais il s'agit aujourd'hui, avec les informations tangibles disponibles, de tracer un tableau à peu près objectif de la situation.


Chacun, à son niveau, s’exerce à faire le tri des informations éparses pour évaluer les risques auxquels il est exposé et fixer sa ligne de conduite.

Dans un premier temps, en l’absence de certitudes, nous conseillons à nos compatriotes de se "plier" aux consignes gouvernementales, consignes qui, depuis l’intervention du premier ministre samedi 14 au soir, semblent enfin s’acheminer vers des mesures à la hauteur de la menace. (bien que de nombreuses inepties continuent d'être commises comme le maintien du 1er tour des municipales)

Chacun jugera a posteriori de l’efficience de ce conseil mais il est relayé ici, à défaut de pouvoir éclairer toutes les zones d’ombres qui persistent, hélas.

En tant que Gilets Jaunes et Citoyens échaudés, nous savons que les zones d’ombres peuvent receler toutes sortes de coups de Jarnac, mais il semble que nous n’avons pour l’instant d’autre choix que de nous astreindre aux recommandations de santé publique.


La vision complotiste s’appuie sur un calcul relatif qui oppose les morts du Covid 19 aux morts des grippes annuelles ou aux victimes d’autres fléaux récurrents sur notre planète. Les famines, le palud, la tuberculose, les milliards de sauterelles ravageant actuellement les tropiques, les empoisonnements issus des pollutions diverses et variées sont effectivement responsables de millions de morts pour lesquels, pourtant, personne n’a jamais arrêté une économie.

Un autre angle de la vision complotiste est de voir dans cette alerte mondiale un opportun facteur exogène (la pandémie), parfait bouc-émissaire pour endosser la responsabilité de l’effondrement du système financier mondial annoncé depuis plusieurs mois et qui se serait effondré de toute façon.

L’opportunité est telle que certains vont jusqu’à évoquer une intention et intervention criminelle (fabrication et diffusion du virus) par ceux-là mêmes à qui profite le crime, à savoir les « maîtres du monde » (les tenants du système bancaire international).

Pour faire simple, le Covid 19 leur permet de ne pas reconnaître l’ineptie mortifère de leur propre système ; ils pourront dire, alors qu’il était au bord de l’effondrement, que le système financier n’y est pour rien… Et pour finir, ils pourront repartir de plus belle, une fois la catastrophe sanitaire passée.

Cette analyse complotiste reste à démontrer mais aussi à envisager.

Pour l’instant, les morts sont nombreux et réels et leur multiplication reste une menace face à laquelle personne ne peut se payer le luxe de tergiverser dans l’immédiat.

Quant à la vision apocalyptique, elle est battue en brèche par l’histoire même des pandémies et par nombre de publications qui avancent des statistiques alarmantes mais loin de l’apocalypse du jugement dernier.

Reste à entendre ceux qui décrivent le monde post-coronavirus qui pourrait émerger, un monde où effectivement le nouvel ordre mondial des super-banquiers n’aurait plus aucune chance (pour longtemps) d’étendre sa férule autocratique. Ou bien à entendre ceux qui s’inquiètent au contraire de voir des citadelles ultralibérales prendre le contrôle de la planète.

Quoi qu’il en sera, cette menace future ne peut obérer la menace actuelle. Chaque chose en son temps.


Revenons aux données tangibles qui nous parviennent. Seront-elles avérées ? L'avenir nous le dira...

Les experts de l'OMS estiment que 60 à 80% de la population mondiale sera touchée par le virus.

Au Canada, les modélisations de l'université de Toronto tablent sur plus de 70%. Les autorités allemandes, via Angela Merkel en personne, s’accordent sur 70% aussi.

Le taux de mortalité actuel est supérieur à 3%.

Ce taux s’applique aux pays « riches » qui sont pour l’instant les plus touchés. Mais qu’en sera-t-il lorsque cette épidémie investira les pays moins développés ?

Un traitement ou un vaccin qu’il faudra tester, produire et diffuser à l’échelle planétaire, ne se met pas en place en quelques semaines.

Dans la logique des chiffres de l’OMS, confirmés par les autorités canadiennes, et allemandes (pour l’instant), 70% de 7,5 milliards d’humains, cela fait 5,2 milliards. Et en appliquant le taux de mortalité retenu, on arrive à 156 millions de morts potentiels.

La fourchette basse des estimations de contamination est de 40% et de 2% « seulement » de taux de décès : cela aboutira tout de même à 60 millions de morts (autant que la deuxième guerre mondiale).

Sans compter ceux qui mourront d’autres maladies par défaut de soins, et ceux qui mourront de faim et de soif dans la pagaille, l'insécurité et la paralysie économique et administrative totale.

Pour être complet, et ne pas se vouer qu’aux mauvais augures, on doit ajouter que les pays tropicaux et équatoriaux semblent moins frappés par le virus grâce à ce qui fait habituellement leur malheur : la chaleur.

Ce qui abaisserait ce décompte macabre, sans que cela rassérène ceux qui feront partie des victimes.

En l’état des informations actuelles, nous devons admettre que ce scénario est au moins probable et il ne sert à rien de minimiser et rassurer plus que de mesure.


Comme dit au début de cette communication, les autorités françaises semblent enfin avoir pris conscience du niveau d’exigence nécessaire… contraintes et forcées.

Les Tartuffes gouvernementaux ont baissé le masque le temps d'annoncer les fermetures des magasins, pour aussitôt remettre celui du Roi Ubu en maintenant le 1er tour des élections municipales et, ce faisant, convier la population entière à fréquenter en nombre les bureaux de vote... On fait mieux en matière de "distanciation sociale"

Bien que la polémique ne soit pas de mise dans le cadre d’une telle crise, nous ne pouvons pas non plus passer par pertes et profits la désinvolture criminelle de l’ex ministre de la santé, Agnès Buzyn qui, encore en février, s’était contentée de faire apposer des affichettes dans les aéroports pour « faire peur au virus » potentiellement contracté par les passagers des vols venant de Chine. Rappelons aussi que cette même ministre a autorisé l’exportation de 7 tonnes de masques à destination de Chine, de 5 tonnes à destination d’Italie et de 3 tonnes vers le Royaume-Uni, provoquant au pire moment une pénurie de masques en territoire français.

Nous pouvons aussi nous alarmer que les frontières avec l’Italie sont encore (info au 13 mars) ouvertes dans le sens Italie-France au nom de la sacro-sainte liberté de circulation intra-européenne – alors que le sens France-Italie est fermé -.

Gageons que l’incurie du gouvernement français cesse dans la période que nous abordons.


Reste à juger de sa communication.

Celle du Président fut jeudi dernier catastrophique et indigne.

Au lieu de procéder, à l’instar d’Angela Merkel à une annonce immédiate et sans ambage sur la gravité de la situation, il a préféré s’adonner à un pathétique teasing de 72 heures, autorisant tous SES éditorialistes à spéculer sur son annonce, mettant dans l’attente 65 millions de français, pour, au final, commettre un discours à la gloire de sa stature présidentielle.

Une seule annonce concrète : la fermeture des écoles et des universités – exclue pourtant l’après-midi même par le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer.

Le stade 3 est désormais enclenché et déclaré depuis ce samedi 14 mars. Mais rien n’a été dit sur les prospectives mortifères exposées plus haut.

Si la désinvolture semble enfin derrière nous (et ceux qui s’y sont adonnés en resteront comptables), il n’est pas envisageable que toute la transparence ne soit pas faite.

Les témoignages s’accumulent de personnes objectivement contaminées encore exclues des circuits de soins, les défaillances du circuit d’alerte se multiplient (faute de moyens), les défauts des structures d’accueil (lits, respirateurs, soignants) sont déjà atteints, la déshérence des médecins libéraux accablés par une patientèle en demande… autant de facteurs aggravants qui ne peuvent passer sous silence.

Il est délicat de se substituer aux commis du gouvernement qui doivent composer entre injonction à l’urgence et risque de panique, mais si la situation est hors-normes, les actions pour y répondre doivent être hors-normes et la communication doit l’être tout autant.

Nous considérons que les citoyens ont droit à la vérité et à une complète information ce qui n’est toujours pas le cas !!

Mesdames, Messieurs de la Macronie et technocrates de tout poil, le Peuple exige que le temps des omertas (accidents nucléaires, pollutions industrielles, empoisonnements agro-industriels, Lubrizol,…) cesse.

Mesdames, Messieurs de la Macronie et technocrates de tout poil, considérer qu’un Peuple n’est pas assez Responsable et Adulte pour entendre et connaître la vérité, c’est consacrer votre propre irresponsabilité.

Dimanche 15 mars, 2h40 du matin

Jean-Charles Aknin

Pétition Pologne

Une pétition vient de nous parvenir en ce mois de Février 2020.

Une rumeur venant du monde entier qui fait écho à nos colères, celles que le pouvoir en France n'entend pas mais qui résonnent partout autour de la planète.

Nous relayons ici ce courrier. Tout d'abord une lettre qui nous est adressée, puis celles qui ont été envoyées à Macron et à l'ambassadeur de France en Pologne.

436 signatures de soutien et d'indignation...


Chers amis,

Nous avons signé une pétition commune adressée à votre Président pour protester contre la brutalité des forces de l’ordre envers les manifestants.

Il est bon de rappeler que l’opinion française s’est exprimée à plusieurs reprises en faveur des Polonais, des Hongrois, des Tchèques ou des Slovaques, des gens qui étaient derrière le rideau de fer : oppressés, persécutés et quelquefois tués.

Nous vous écrivons pour vous témoigner notre solidarité. Nous soutenons ceux qui, comme nous l’avait décrit un parlementaire français, «  sont battus légalement et illégalement ».

La violence exercée et acceptée par l'État doit cesser immédiatement.

Nous essayons d’obtenir des informations les plus exactes sur ce qui se passe actuellement dans les villes françaises pendant les manifestations.

Nous attendons que vous nous affirmiez qu’il n’y a plus de victimes de manifestations ou de grèves, que les autorités décident d’arrêter la violence, d’entamer des négociations et cherchent une sortie de crise.

Salutations les plus chaleureuses au nom de tous les signataires de la pétition.

Jadwiga Chmielowska, Lech Dymarski, Janina Gotner, Piotr Hlebowicz, Teresa Kapela, Jan Krzysztof Kelus i Urszula Sikorska-Kelus, Tomasz Michalak, Mariusz Muskat, Wojciech Oracz, Paweł Piekarczyk, Edward Pińkowski, Ziemowit Pochitonow, Danuta Sadowska, Alicja Skalska, Jan Strękowski, Elżbieta Wegner, Wiesław Żyżniewski, Józef Śreniowski


Monsieur Emmanuel Macron

President de la Republic française

 

 Arrêtons la violence des autorités de la République française contre les citoyens !


L'APPEL de nombreuses personnes, y compris des militants de l'opposition anticommuniste en République populaire de Pologne et dans les pays de l'ancienne Union soviétique, sont sérieusement préoccupées par ce qui se passe dans les rues françaises depuis longtemps.

Nous sommes particulièrement soucieux par des scènes de violence, et de recours à la force contre des personnes rassemblées dans les défiles et les manifestations, ces événements suscitent nos inquiétudes et notre l'opposition particulière.

Battre des personnes sans défense, leur tirer dessus, utiliser une brutalité injustifiée contre des protestataires qui exercent leurs droits civils à la liberté de rassemblement et d'opposition aux politiques des autorités, violent les droits de l'homme fondamentaux et les principes démocratiques. Tout cela dans son ensemble indique l'abus de pouvoir, la perte de toute mesure, qui transforme souvent révolte légitime en délire destructeur. Ce n'est pas différent du comportement de la police dans les pays totalitaires.

Nous n'oublierons jamais la solidarité de la société française envers les Hongrois en 1956, les Tchèques et les Slovaques en 1968 ou les Polonais après l'imposition de la loi martiale en Pologne en 1981. A cette époque, la France était pour nous un modèle de démocratie.
Aujourd'hui, c'est nous qui lançons un appel aux autorités de la République française à mettre fin à la violence contre les citoyens en grève et manifestants dans les lieux publics pour se faire entendre à écouter leur voix.

Nous ne nous prononçons pas sur le fond du différend . Elle doit être résolue par les citoyens de la République française eux-mêmes. Mais face à la violence étatique, nous ne pouvons pas rester silencieux !

Nous attendons du Président de la République française qu'il arrête immédiatement les activités des formations qui utilisent la violence contre les manifestants, ce qui est préjudiciable à leur dignité, leur santé et leur vie.
30.01.2020

Zatrzymajmy przemoc władz Republiki Francuskiej wobec obywateli!

Apel: Wielu ludzi, wśród nich działacze opozycji antykomunistycznej w PRL i krajach dawnego Związku Sowieckiego, jest poważnie zaniepokojonych tym, co od
dłuższego czasu dzieje się na francuskich ulicach.

Nasz szczególny niepokój i sprzeciw budzą sceny użycia siły wobec osób zgromadzonych w pochodach i manifestacjach. Bicie bezbronnych ludzi, strzelanie do nich, stosowanie nieuzasadnionej przemocy wobec demonstrantów, którzy korzystają ze swych podstawowych praw obywatelskich
do wolności zgromadzeń i wyrażenia sprzeciwu wobec polityki władz, narusza podstawowe prawa człowieka i łamie reguły demokracji. Niczym nie różni się ono od zachowania policji w krajach totalitarnych.

Nie zapomnimy solidarności społeczeństwa francuskiego wobec Węgrów w 1956 roku, Czechów i Słowaków w 1968 roku czy Polaków po wprowadzeniu w Polsce w 1981 roku stanu wojennego. Wtedy Francja była dla nas wzorem
demokracji. Dziś to my apelujemy do władz Republiki Francuskiej o zaprzestanie przemocy wobec strajkujących i protestujących w miejscach publicznych obywateli i wsłuchanie się w ich głos. Nie wypowiadamy się o istocie sporu. Rozwiązać go muszą sami obywatele Republiki Francuskiej.
Jednak w obliczu państwowej przemocy nie możemy milczeć!

Oczekujemy od Prezydenta Republiki Francuskiej niezwłocznego wstrzymania przemocy wobec manifestantów, godzącej w ich godność, zdrowie i życie.

 Lettre suivie d'un courrier à l'ambassadeur de France en Pologne

Józef Śreniowski
na adres: Stowarzyszenie ŚLAD
ul. Tatrzańska 37/41 lok.290
93-219 Łódź

Monsieur Frederic Billet
Ambasador Republiki Francuskiej w Polsce
ul. Piękna 1
00-477 Warszawa

Szanowny Panie Ambasadorze,

ślę pocztą na Pańskie ręce Apel do Prezydenta Republiki,  Emanuela Macrona wraz z podpisami 420 sygnatariuszy. Proszę o przekazanie naszego listu Adresatowi.

 

20.02.2020 Z pełnym szacunkiem !       Józef Śreniowski

Ces courriers sont accompagnés d'une pétition de 436 signataires en majorité de Pologne mais aussi d'Allemagne, d'Australie, des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de Norvège, du Canada, de Suède, de Suisse, d'Afrique du Sud, d'Ukraine, du Danemark, de Belgique...


LISTA SYGNATARIUSZY APELU DO PREZYDENTA EMANUELA MACRON
20.02.2020

  1. Paul Abramczuk Pologne
  2. Robert Adamkowski Pologne
  3. Kajus Augustyniak Pologne
  4. Andrew Aurogne Etats-Unis
  5. Mariusz Bakan Pologne
  6. Dariusz Balbierz Pologne
  7. Paweł Banaszek Pologne
  8. Józef Baran Pologne
  9. Zbigniew Baran Pologne
  10. Grażyna Baranowska Pologne
  11. Grzegorz Barczyk Espagne
  12. Jan Barczyk Pologne
  13. Waldemar Bartosz Pologne
  14. Jacek Bartyzel Pologne
  15. Ida Batog Allemagne
  16. Anna Beauchamp Pologne
  17. Mariusz Bednarko Pologne
  18. Mateusz Bednarz Pologne
  19. Hubert Bekrycht Pologne
  20. Sebastian Benedyka Pologne
  21. Kazimierz Bernacki Etats-Unis
  22. Kris Bialo Canada
  23. Grzegorz Białas Pologne
  24. Czesław Bielecki Pologne
  25. Rajmund Bielecki Pologne
  26. Margaret Bittner Pologne
  27. Hubert Blaszczyk Australia
  28. Grzegorz Bobowiec Pologne
  29. Agnieszka Bogdan Pologne
  30. Jerzy Jacek Bojarski Etats-Unis
  31. Małgorzata Borek Pologne
  32. Krzysztof Borowiak Pologne
  33. Anna Bożanowska Pologne
  34. Tomasz Bracka Pologne
  35. Eligiusz Brańskj Pologne
  36. Barbara Bromka Canada
  37. Piotr Bronowicki Pologne
  38. Krzysztof Brosowski Pologne
  39. Bogusław Brózda Pologne
  40. Mirosława Brzezińska Pologne
  41. Jacek Budko Pologne
  42. Marek Budzisz Pologne
  43. Valery Buival Bielorussie
  44. Maria Burczyk Pologne
  45. Waldemar Caboń Pologne
  46. Piotr Cegielski Pologne
  47. Piotr Celebudzki Allemagne
  48. Irena Chełstowska Pologne
  49. Karol Chmielewski Pologne
  50. Jadwiga Chmielowska Pologne
  51. Konrad Cianciara Pologne
  52. Jan Cichocki Pologne
  53. Wojciech Cichoń Pologne
  54. Tadeusz Cyrulski Pologne
  55. Barbara Czaplicka Allemagne
  56. Krzysztof Czarniawski Pologne
  57. Wiesław Czarnota Etats-Unis
  58. Krzysztof Czerniawski Pologne
  59. Olek D. Pologne
  60. Janusz Dakowicz Allemagne
  61. Zdzisław Dałecki Pologne
  62. Elżbieta Danielczak Allemagne
  63. Elżbieta Dec Allemagne
  64. Michał Deja Pologne
  65. Andrzej Dobrowolski Pologne
  66. Maciej Dobrzyński Pologne
  67. Aldona Duboq Pologne
  68. Christina Duriau Pologne
  69. Barbara Dusza Pologne
  70. Julia Dutkiewicz Pologne
  71. Rafał Dyl Pologne
  72. Lech Dymarski Pologne
  73. Zdzisław Działecki Pologne
  74. Elżbieta Dziwulska Pologne
  75. Anna Dzwonkowska Pologne
  76. Marta Faltynowska Pologne
  77. Grażyna Farmus Pologne
  78. Dorota Fechner Pologne
  79. Zbigniew Fedeczko Etats-Unis
  80. Sylwester Fiet Pologne
  81. Andrzej Filipczyk Pologne
  82. Krzysztof Flis Pologne
  83. Miłosz Franaszek Pologne
  84. Elżbieta Frankiewicz Pologne
  85. Wojciech Frąszczak-Viarzhbitskyi Pologne
  86. Bjørn Funnemark Norvege
  87. Romana Funnemark Norvege
  88. Krzysztof Furlepa Pologne
  89. Katarzyna G. Allemagne
  90. Józef Galanty Pologne
  91. Jan Gan Pologne
  92. Henryk Gandecki Pologne
  93. Andrzej Gasior Etats-Unis
  94. Marcin Gierczak Pologne
  95. Igor Gnaś Pologne
  96. Anna Golaszewska Belgique
  97. Iwona Gołębiowska Pologne
  98. Janina Gotner France
  99. Paweł Górski Danemark
  100. Arkadiusz Groba Pologne
  101. Krystyna Grządzka Pologne
  102. Danuta Grzegowska Pologne
  103. Piotr Gutowski Pologne
  104. Maria Guzowska Pologne
  105. Jan Zbigniew Skóra Pologne
  106. Andrzej Skórko Pologne
  107. Magdalena Słoniowska Pologne
  108. Elżbieta Sługocka Pologne
  1. Katarzyna G. Allemagne
  2. Józef Galanty Pologne
  3. Jan Gan Pologne
  4. Henryk Gandecki Pologne
  5. Andrzej Gasior Etats-Unis
  6. Marcin Gierczak Pologne
  7. Igor Gnaś Pologne
  8. Anna Golaszewska Belgique
  9. Iwona Gołębiowska Pologne
  10. Janina Gotner France
  11. Paweł Górski Danemark
  12. Arkadiusz Groba Pologne
  13. Krystyna Grządzka Pologne
  14. Danuta Grzegowska Pologne
  15. Piotr Gutowski Pologne
  16. Maria Guzowska Pologne
  17. Karol Gwoździewicz Pologne
  18. Marek Andrzej Gwoździński Pologne
  19. Stanisław Gwóźdź Pologne
  20. Jolanta Hajewska Pologne
  21. Marcin Hałas Pologne
  22. Ewa Maria Handtke Allemagne
  23. Aneta Herman Pologne
  24. Piotr Hlebowicz Pologne
  25. Wacław Holewiński Pologne
  26. Piotr Hołub Pologne
  27. Małgorzata Horbaczewska Pologne
  28. Mariusz Jagora Pologne
  29. Katarzyna Jahan Pologne
  30. Adam Jakubowski Pologne
  31. Wojciech Janczyk Pologne
  32. Barbara Janicka Pologne
  33. Anna Janik Pologne
  34. Ewa Jankowska Pologne
  35. Zdzisław Jankowski Pologne
  36. Jakub Jaros Pologne
  37. Jacek Jaśkiewicz Pologne
  38. Elżbieta Jędzejczak Pologne
  39. Grażyna Jonski Norvege
  40. Jadwiga Jurga-Radomska Pologne
  41. Włodzimierz K. Pologne
  42. Sinaver Kadyrov Ukraine
  43. Jerzy Kajak Etats-Unis
  44. Dorota Kaleta Pologne
  45. Piotr Kalicki Pologne
  46. Elżbieta Kalinowska Pologne
  47. Ewa Kamińska-Bużałek Pologne
  48. Teresa Kapela Pologne
  49. Jolanta Karbiak Pologne
  50. Andrzej Karczewski Pologne
  51. Andrzej Karczewski Pologne
  52. Adam Kasprowicz Pologne
  53. Zenon Kasprzak Pologne
  54. Rafal Kasprzyk Pologne
  55. Magdalena Kawalec-Segond France
  56. Jan Krzysztof Kelus Pologne
  57. Piotr Kędzierski Pologne
  58. Marisn Kitura Pologne
  59. Tomasz Kloczko Grande-Bretagne
  60. Mariusz Klonowski Germany
  61. Roger Zdzislaw Knade France
  62. Beata Knosała Pologne
  63. Violetta Konczak Grande-Bretagne
  64. Kat Konczak-Flanigan Afrique du Sud
  65. Iwona Konieczna Pologne
  66. Danuta Kosobudzka Pologne
  67. Łukasz Kościecha Pologne
  68. Robert Kościów Pologne
  69. Andrzej Kot Pologne
  70. Ewa Kot Pologne
  71. Elżbieta Kowalczyk Pologne
  72. Jarosław Kowalski Pologne
  73. Julian Koziol Pologne
  74. Andrzej Kozlowski Sweden
  75. Maximilian Krah Belgique
  76. Henryk Kraszewski Pologne
  77. Elisabeth Krause Germany
  78. Luba Krupnyk Ukraina
  79. Wojciech Krzyśka Pologne
  80. Ewa Kucharska Pologne
  81. Stefan Kuciel Pologne
  82. Stefan Kuciel France
  83. Karol Kuhn Pologne
  84. Mieczysław Kukula Etats-Unis
  85. Kamil Kułąga Pologne
  86. Zbyszek Kusowski Pologne
  87. Romana Kuzara Pologne
  88. Marek Lachman Pologne
  89. Dariusz Lewandowski Pologne
  90. Remigiusz Grzegorz Lewandowski Pologne
  91. Anna Lewicka Pologne
  92. Robert Likowski Pologne
  93. Bogda Lipczyńska Pologne
  94. Adrian Łęcki Pologne
  95. Agata Łukaszewska Pologne
  96. Piotr Łukaszewski Pologne
  97. Paweł Łuszcz Pologne
  98. Teodozja Macal Pologne
  99. Jakub Maciejewski Pologne
  100. Grzegorz Majewski Bielorussie
  101. Stefan Majka Pologne
  102. Jan Malarek Pologne
  103. Mariusz Maluski Canada
  104. Kajus Małachowski Pologne
  105. Janus Małecki Pologne
  106. Danuta Smiechowska Allemagne
  107. Anna Sobaczewska Pologne
  108. Urszula Socha France
  109. Jan Sochoń Pologne
  1. Jan Mamos Canada
  2. Małgorzata Marcinkowska Pologne
  3. Barbara Masłyk Pologne
  4. Jacek Matysiak Etats-Unis
  5. Adam Mazurek Pologne
  6. Jakub Mazurkiewicz Pologne
  7. Tomasz Michalak Pologne
  8. Kazimierz Michalczyk Allemagne
  9. Barbara Michniewska Pologne
  10. Robert Mielcarek Pologne
  11. Jerzy Migdałek Pologne
  12. Robert Milkowski Pologne
  13. Tomasz Młynarczyk Pologne
  14. Anna Młynarz Pologne
  15. Anna Młynarz Pologne
  16. Marek Mosakowski Grande-Bretagne
  17. Halina Mosiełek Pologne
  18. Leszek Motyka Grande-Bretagne
  19. Mariusz Mrozik Pologne
  20. Ryszard Musiał Pologne
  21. Mariusz Muskat Pologne
  22. Piotr Muszyński Pologne
  23. Tomasz Mysłek Pologne
  24. Małgorzata Nakonieczna Pologne
  25. Ewa Nawój Pologne
  26. Maria Nidzgorska Pologne
  27. Maria Niechoda Pologne
  28. Andrzej Niedbała Pologne
  29. Krzysztof Nowak France
  30. Paweł Nowak Pologne
  31. Beata Nowicka Pologne
  32. Kazimierz Nowicki Pologne
  33. Dariusz Nowiński Pologne
  34. Jarosław Ogórek Pologne
  35. Maria Okrój-Kozłowska Pologne
  36. Maria Zofia Olbrycht-Beaute Pologne
  37. Ludomiła Olejnik Pologne
  38. Tomek Olszewski Pologne
  39. Wojciech Olszewski Pologne
  40. Wojciech Oracz Pologne
  41. Kazimierz Ossowski Pologne
  42. Krzysztof Ostaszewski Etats-Unis
  43. Piotr P. Pologne
  44. Zbigniew Papuga Pologne
  45. Leszek Pawelski Pologne
  46. Barbara Pąklak Pologne
  47. Marek Perliński Suede
  48. Agnieszka Pękowska Canada
  49. Paweł Piekarczyk Pologne
  50. Elżbieta Pietkiewicz Pologne
  51. Maciej Pietraszczyk Pologne
  52. Jerzy Jacek Pilichowski Pologne
  53. Edward Pińkowski Pologne
  54. Ewa Piotrowska Pologne
  55. Rafał Piotrowski Pologne
  56. Joanna Pióro-Ferrand Suisse
  57. Monika Plutecka Pologne
  58. Bogdan Płusa Pologne
  59. Ziemowit Pochitonow Pologne
  60. Rafał Pod Pologne
  61. Beata Pokrzeptowicz Allemagne
  62. Zofia Poradzisz Canada
  63. Marta Przewoźna Pologne
  64. Janusz Przybyła Pologne
  65. Krystyna Przygoda Pologne
  66. Dorota Puch Georgie
  67. Teresa Radwańska Pologne
  68. Teresa Radzikowska Pologne
  69. Tomasz Radzikowski Pologne
  70. Grzegorz Rakowski Pologne
  71. Władysław Rapior Pologne
  72. Dariusz Ratowski Pologne
  73. Marcin Reiman Pologne
  74. Agata Roksela Pologne
  75. Monika Rolińska-Jaros Pologne
  76. Zofia Romanowska Pologne
  77. Mariusz Rossa Pologne
  78. Stefan Rudowski Pologne
  79. Michał Rutkowski Pologne
  80. Agata Rybak-Niewiarowska Pologne
  81. Marian Rybicki Pologne
  82. Witold Rymer Pologne
  83. Marek Rzepa Pologne
  84. Danuta Sadowska Pologne
  85. Janek Sakowicz Pologne
  86. Paweł Sakowicz Pologne
  87. Agniesza Salamon Pologne
  88. Maria Salinardi Pologne
  89. Katarzyna Salisbury Grande-Bretagne
  90. Bogumiła Salwińska Pologne
  91. Jacek Saryusz-Wolski Pologne
  92. Dominik Sawicki Pologne
  93. Basia Sereczyńska Pologne
  94. Krzysztof Seroka Pologne
  95. Danura Sędziak Pologne
  96. Oles Shevchenko Ukraine
  97. Halina Sielicka Pologne
  98. Romana Sieradzin Pologne
  99. Urszula Sikorska-Kelus Pologne
  100. Marian Siła Pologne
  101. Jarosław Siódmiak Pologne
  102. Krzysztof Siwiak Pologne
  103. Alicja Skalska Pologne
  104. Szymon Skowron Pologne
  105. Barbara Skowrońska Pologne
  106. Mirosław Soja Pologne
  107. Ryszard Sołek Pologne
  108. Guram Soselia Canada
  109. Małgorzata Sosnowska-Niebelska Pologne
 
  1. Tomasz Specyał Pologne
  2. Zbigniew Stachowiak Pologne
  3. Ewa Stanisławska-Karłowicz Pologne
  4. Maria Starzycka Pologne
  5. Grzegorz Stawski Pologne
  6. Sebastian Stelmaszyński Pologne
  7. Sebastian Stępniak Pologne
  8. Jolanta Stodolna Pologne
  9. Jan Stopka Pologne
  10. Aleksander Stralcou Pologne
  11. Katarzyna Strękowska Pologne
  12. Małgorzata Strękowska-Zaręba Pologne
  13. Jan Strękowski Pologne
  14. Kazimierz Strus Pologne
  15. Elżbieta Strzelczyk Pologne
  16. Danuta Sukiennik Italie
  17. Boguslaw Suski Sweden
  18. Jacek Suty Pologne
  19. Sebastian Sywala Pologne
  20. Maria Szafraniec Pologne
  21. Ewa Szczodry Pologne
  22. Mariusz Szkudlarek Pologne
  23. Janusz Szkutnik Pologne
  24. Krystyna Szkutnik Pologne
  25. Maciej Szota Belgium
  26. Grażyna Szumska Pologne
  27. Jarosław Szydłowski Pologne
  28. Karol Szymanowicz Pologne
  29. Violetta Szymanska Pologne
  30. Marta Szymańska Pologne
  31. Jacek Ślusarek Pologne
  32. Danuta Śmiechowska Allemagne
  33. Waldemar Śmigasiewicz Pologne
  34. Lubomir Śpiołek Pologne
  35. Józef Śreniowski Pologne
  36. Kris Telle France
  37. Ewa Thompson Etats-Unis
  38. Ada Tomaka Pologne
  39. Eugeniusz Tomaszewski Pologne
  40. Paweł Tomczyk Pologne
  41. Bogusława Toton Pologne
  42. Konrad Józef Turzyński Pologne
  43. Jolanta Tykwińska Pologne
  44. Ewa Uzieblo France
  45. Roman Wadecki Pologne
  46. Oleńka Wagner Pologne
  47. Wojciech Walasiak Pologne
  48. Roman Walenta Pologne
  49. Piotr Walerych Pologne
  50. Tadeusz Wasilewicz Pologne
  51. Elżbieta Wasilewska Pologne
  52. Witold Waszczykowski Pologne
  53. Piotr Wawko Pologne
  54. Ryszard Wawryniewicz Pologne
  55. Marek Wawrzyński Pologne
  56. Elżbieta Wegner Pologne
  57. Edyta Wenzler Allemagne
  58. Andrzej Werter Pologne
  59. Józef Wieczorek Pologne
  60. Jolanta Wigucka-Hoppe Canada
  61. Józef Wiliński Pologne
  62. Kris Winiarski Etats-Unis
  63. Linda Winsh-Bolard Republic tcheque
  64. Waldemar Wisniewski Etats-Unis
  65. Wanda Wiśniewska Pologne
  66. Mirosław Wiśniewski Pologne
  67. Waldemar Wiśniewski Pologne
  68. Walerian Wiśniewski Pologne
  69. Wiesław Wiśniewski Pologne
  70. Maria Witkowska Pologne
  71. Piotr Wnuk Pologne
  72. Wojciech Wojtowicz Pologne
  73. Dariusz Wolniakowski Pologne
  74. Agnieszka Wolska Pologne
  75. Daniel Woźniak Canada
  76. Krzysztof Woźniak Pologne
  77. Grzegorz Woźny Ukraine
  78. Aleksandra Wójcicka Pologne
  79. Monika Wójcicka Pologne
  80. Piotr Wójcicki Pologne
  81. Marek Wójcik Pologne
  82. Wociech Wójtowicz Pologne
  83. Łukasz Wróbel Suede
  84. Anna Zaborniak Pologne
  85. Marcin Zadora Pologne
  86. Mirosław Zadrożny Pologne
  87. Wioletta Zając Pologne
  88. Wiktor Zajkiewicz Pologne
  89. Jerzy Zaleski Sweden
  90. Dariusz Zalewski Pologne
  91. Izabella Załęska Etats-Unis
  92. Barbara Zarzecka Pologne
  93. Elżbieta Zawadowska Pologne
  94. Marek Zawalski Pologne
  95. Jan Zawiski Pologne
  96. Michał Zieliński Pologne
  97. Jerzy Andrzej Zimny Pologne
  98. Lidia Zuba Pologne
  99. Tomasz Zubrzycki Pologne
  100. Zbigniew Zukowski Etats-Unis
  101. Agnieszka Żądło Pologne
  102. Dorota Żeleźna Pologne
  103. Marta Żeleźna Pologne
  104. Łukasz Żeleźny Pologne
  105. Tadeusz Żeleźny Pologne
  106. Jarosław Żuk Pologne
  107. Jan Żurek Pologne
  108. Zbigniew Żurek Pologne
  109. Wiesław Żyżniewski Pologne

 

La France En Marche

L'application avec laquelle le pouvoir macronien s'acharne sur l'héritage du Conseil National de la Résistance ne doit en fait rien au hasard.

Le slogan "La France En Marche", affiché lors de la campagne de toutes les impostures et manipulations qui vit Macron élu président, était celui du Maréchal Pétain et de son régime de triste mémoire, Vichy.

Ainsi Macron a-t-il choisi cette référence pour marcher sur l'Elysée.
Au vu de la ligne politique actuelle, on a bien du mal à croire en une coïncidence.

La soumission zélée du régime vichiste au IIIème Reich est en fait une ancienne facette de la collaboration sous couvert européiste avec l'Allemagne d'aujourd'hui.

L'empressement avec lequel Macron 1er a signé l'Accord d'Aix-la-Chapelle, l'insistance avec laquelle il entend offrir le siège de la France au Conseil de Sécurité de l'ONU à l'Allemagne, sa collaboration servile avec les diktats européens, sa passivité devant le trust sans partage de tous les postes clés de l'UE par des allemands, sont autant de forfaitures en cohérence avec sa détestation déclarée et avérée de la France.

Tous ses actes l'attestent :

  • Démembrement constant des derniers fleurons de l'industrie française (Alsthom, ADP, Française des jeux, EDF, SNCF, ...)
  • Assèchement assidu des caisses de solidarité sociale (exonérations de cotisations patronales et salariale)
  • Déconstruction des services publics
  • Faillite organisée du système de retraites par répartition
  • ....

Le CNR qui fut le prolongement magistral de la victoire sur l'Allemagne nazie et permit l'essor des Trente Glorieuses est en fait tout ce qu'honnit Macron Le Petit et, comme si Pétain avait resurgi de ses cendres, il reprend le flambeau de la déchéance française morte en 1945.

Non, le choix de ce slogan pétainiste ne doit rien au hasard, notre ennemi est à l'Elysée et nous devons l'en extirper.

L’enjeu des retraites

Lundi 13 janvier 2020, 18H30

Conférence débat avec Bernard FRIOT


Sociologue, économiste,
Professeur émérite à l’Université de Paris-Nanterre

Salle de réunions, Fédération PCF,
6 rue Balatchano à Nice

Reportage de Vécu

Manifestation du 17 décembre à Nice

15 000 manifestants environ

Les instants filmés dans cette vidéo témoignent du moment où la manifestation pacifique fut empêchée de rejoindre les personnels hospitaliers de l'hôpital Pasteur, retenus sur place par leur astreinte de service public.

RedBlocks, définition :

Des travailleuses et travailleurs de tous les secteurs (transports routiers / citadins / ferroviaires / maritimes / aériens, énergies électrique / gaz, santé, éducation, chimie, social, intérieur, territoriaux, commerce, finances, construction, postaux/télécommunications, industries, et on en passe et des meilleurs).

Des travailleuses et travailleurs de tous les statuts : salariés, employés, ouvriers, cadres, agents de maîtrise, privés d'emploi, retraités, étudiants, en formation professionnelle, stagiaires, autoentrepreneurs, etc...

Des travailleuses et travailleurs qui font tourner le pays avec leur travail, leurs créations de richesses, le paiement de leurs impôts - taxes - cotisations et consommations.

Des travailleuses et travailleurs qui en ont marre de trimer, de suer sang et eau, pour un salaire de misère, des conditions de travail décadents de la part de politiques déconnectés.

Des travailleuses et travailleurs qui aimeraient vivre dignement, avec un travail honnête, un salaire à la hauteur, de temps libre pour les loisirs, pour la vie.

Des travailleuses et travailleurs qui ne portent pas de cagoules. Qui ont un prénom, un nom, un ou des rôles dans la société, un emploi.

Des travailleuses et travailleurs qui ne commettent aucun crime, aucun délit, qui ne sont ni terroristes ni preneurs d'otages.

Des travailleuses et travailleurs en demande de démocratie pour régler les problèmes, autour d'une table, par vote de chaque citoyen, et non pas des décisions prises par quelques politicards en costard élus à la minorité absolue.

Des travailleuses et travailleurs qui tendent la joue, qui marchent unis et solidaires, qui se soutiennent et s'entraident, qui se filment les uns les autres.

Des travailleuses et travailleurs qui ont le droit de marcher où ils veulent chez eux, sans que les forces de l'ordre leur disent quoi faire.

Des travailleuses et travailleurs citoyens, qui créent les richesses de notre pays, tout en faisant tourner l'économie réelle.

Nous sommes ceux qui conduisent vos trains.
Nous sommes ceux qui vous soignent.
Nous sommes ceux qui vous enseignent à vous et à vos enfants.
Nous sommes ceux qui vident vos poubelles.
Nous sommes ceux qui s'occupe de votre électricité, pour que vous n'ayez jamais froid chez vous.
Nous sommes ceux qui vous protègent, du feu ou des vrais criminels.
Nous sommes ceux qui s'occupent des égouts et de l'évacuation des déchets, sinon ça puerai en ville.
Nous sommes ceux qui s'occupent des malades, physiques ou mentaux.
Nous sommes des travailleuses et des travailleurs. Actifs, retraités, privés d'emploi, en formation, en études.
Nous sommes aussi des bénévoles dans les associations.
Nous sommes honnêtes, non-cagoulés et légitimes.
Nous sommes nombreux et solidaires.
Nous sommes ceux qui votent.
Nous sommes ceux qui ont le droit de marcher où nous voulons car nous sommes libres.

Ne nous craignez pas. Au contraire : rejoignez-nous, car vous aussi vous faites partie de cette société, de cette grande aventure collective.