Au programme

8 débats et ateliers de 9h à 20h

 

Le Grand Saint Mitre,
83470 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

De toute part, des voix innombrables se sont élevées pour exprimer une vibrante et juste colère.

Nombreux sont ceux qui donnent de la voix, partout en France : Militants de tous bords, gilets jaunes, gilets verts, les infirmiers, les retraités, les professeurs, les salariés du secteur public et privé, les entrepreneurs, ceux qui ont un emploi comme ceux qui en sont privés etc... La colère n’est pas retombée.

A tous ceux et celles qui pensent, à juste titre que tout va mal mais que rien n’est perdu, les « UNIVERSITÉS de la CONVERGENCE » sont l’occasion de faire le point, de nous rencontrer et nous mobiliser pour organiser ensemble, la grande convergence de septembre sur toutes les causes communes et individuelles :

Des universités en juillet, août et septembre, où toutes les associations, collectifs, organisations de tout horizon sont attendues, des lieux sont prévus sur le domaine pour animer des conférences, travailler en ateliers, apprendre à se connaitre et échanger, participer à l’organisation. Si une partie du programme est organisée, la place est ouverte à vos initiatives.

Les Gilets jaunes Provence Verte


25 août 2019

Le Grand Saint Mitre,
83470 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Programme :

9.00 :
Accueil des participants au domaine Le Grand Saint Mitre.
Pierre (Sécurité), Ghislaine (Accueil), Lydie (Evènementiel), Magalie (Administration).
09.15 :
Présentation du plan du séminaire
Emmanuelle (Présentatrice), Aline (Logistique), Jean-Charles (Son) et Nordine (PowerPoint)
9.15 : 20.00
Stand RIP, RIC et Monnaie libre (G1), Stop Linky, VIème République
Bruno (RIP ADP), Didier (RIC), Alain (G1) et l'association Stop Linky Var PACA. Nouvelle Constitution : Frédéric ATTARD, Bernard TEYSSIER, et Fabrice PELESTOR.
09.30 – 11.30 :
Anti-Carrière de Mazaugues
Denis MOLES (ADEM), Thierry GONTIER (CACM83136), Robert Durand (CEM). Animateur de la séance : Dany BRUET (Amis du Monde diplomatique).
Santé, écologie : faut-il vraiment interdire le glyphosate ?
Manuel SARLIN (Biologiste).
09.30 – 11.30 :
Gaz Lacrymogène
Alexander SAMUEL (Chercheur). Christiane Blondin (Docteur ophtalmologue).
11.30 :
Pause Repas Type Auberge Espagnole
Possibilité d’utiliser le barbecue pour vos viandes, poissons ou légumes. Christelle, Nicole et Gilles vous proposent aides et boissons dont le vin du domaine (à prix coutant).

13.30 - 15.30 :
Les migrants sont-ils une obligation humaine de solidarité ?
Elena MORALA (Association migrants), Marie-Christine VERGIAT (LDH)
13.30 - 15.00 :
Les avocats et la défense des citoyens
Claudie HUBERT (Aix-En-Provence), Benoit HUBERT (Aix-En-Provence), Jean-Marie MAISSONNIER (Toulouse). Animatrice de la séance : Céline (Groupe GJ Anti-Répression).
14.00 - 16.00 :
Autarcie : Anachronisme et folklore ? Ou acte novateur et militant
Valérie GUERRIN (Bergère et agricultrice). Marion PAVARD (Extinction Rébellion). Animateur de la séance : Hédi M’BREK (Amis du Monde diplomatique).
15.30 :
Pause
Sketchs : Sandrine et Alain. Gilles et Nicole au bar.
16.00 – 18.30 :
Débat «Convergence»
Convergence de tous ceux qui, si dissemblables puissent-ils être, ont décidé de se retrouver pour se connaître et partager fraternellement un moment d’amitié et de réflexion pour avancer ensemble. Un mode de fonctionnement dans le respect sourcilleux de l’autre et de sa différence ; écoute et indulgence car chacun mérite considération et à quelque chose à apporter. Une direction : forger les instruments d’une vie qui mérite d’être vécu. Un progrès dont personne n’est exclu.
Marie-Christine VERGIAT (LDH) sur l’axe Social,
Jean-Marie MAISSONNIER (Avocat) sur l’axe Humain (Transversal),
Robert DURAND (Convention Environnement Méditerranée) et Marion PAVARD (Extinction Rébellion) sur l’axe Ecologique,
Emmanuelle (Modératrice), Aline (Logistique), Jean-Charles (Son) et Nordine (PowerPoint).
19.00 :
Conclusions. Évaluation du Séminaire. Prochaines étapes. Conclusions générales des travaux
Lydie (Evènementiel) et Nordine (Organisation).
20.00 :
Clôture du séminaire
Emmanuelle, Ghislaine, Christelle et Gilles.

Une vibrante tirade qui ne dit pas tout des Gilets Jaunes, mais qui en dit déjà beaucoup.

Parmi les Gilets Jaunes, il y a aussi des intellos, des avocats, des chefs d'entreprise, des médecins, des notables, des maires, etc... Mais cette tirade vaut d'être écoutée et le coeur qui la prononce est digne de recevoir l'estime du peuple en lutte.

Merci Mr Maïsto (rédacteur en chef de Sud Radio)

Le « J’accuse…! » de l’écrivain français Edouard Louis à l’adresse du gouvernement d’Emmanuel

Au programme

Un débat animé par Régis Chamagne, Jean-Marc Coppola, Etienne Chouard et François Boulo

16 ateliers en 8 lieux différents dans un domaine de haut standing

 

Lieu-dit Montrieux le Vieux, 83136 Méounes-lès-Montrieux, France

De toute part, des voix innombrables se sont élevées pour exprimer une vibrante et juste colère.

Nombreux sont ceux qui donnent de la voix, partout en France : Militants de tous bords, gilets jaunes, gilets verts, les infirmiers, les retraités, les professeurs, les salariés du secteur public et privé, les entrepreneurs, ceux qui ont un emploi comme ceux qui en sont privés etc... La colère n’est pas retombée.

A tous ceux et celles qui pensent, à juste titre que tout va mal mais que rien n’est perdu, les « UNIVERSITÉS de la CONVERGENCE » sont l’occasion de faire le point, de nous rencontrer et nous mobiliser pour organiser ensemble, la grande convergence de septembre sur toutes les causes communes et individuelles :

Des universités en juillet, août et septembre, où toutes les associations, collectifs, organisations de tout horizon sont attendues, des lieux sont prévus sur le domaine pour animer des conférences, travailler en ateliers, apprendre à se connaitre et échanger, participer à l’organisation. Si une partie du programme est organisée, la place est ouverte à vos initiatives.

Les Gilets jaunes Provence Verte


Quand ? : 

- Le 1er RDV : 21, 22 et 23 juillet 2019. Accueil à partir de 18 h le dimanche, jusqu’au mardi 15 h.

Où ? :
Domaine de MontRieux le Vieux
4080 D202 - 83136 Méounes
Code plus : 7X72+4C

Quoi ? :
- Restauration : 8€ le repas
- Hébergement : sur réservation uniquement, tarif indicatif : dortoir mis à disposition gratuitement (nombre limité), 30€ les deux nuits en chambre, le préciser dans votre réponse pour être en contact avec l’équipe du Domaine de MontRieux,
- Possibilité de dormir en tente ou camping-car,
- Moins de voitures sur la route, c'est moins de pollution. Pensez covoiturage et réduisez vos dépenses liées à vos trajets tout en protégeant notre planète.
- 5 € à l’entrée pour couvrir les frais d’administration et de sécurité.

Comment ? :
Envoyer un courriel à Nordine, du collectif des Gilets Jaunes Provence Verte, au format ci-dessous pour recevoir l’inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
[Prénom] ;[Nom] ;[ Collectif ou Association] ;[ Commune] ;[Département] ;[ Téléphone] ;[ Mail]

Qui ? :
De nombreux animateurs sur 8 endroits pour 16 séances (2 fois 2 heures), Un débat animé par Régis Chamagne, Jean-Marc Coppola, Etienne Chouard et François Boulo (3 heures), des musiciens, et une conférence de synthèse (2 heures) pour clôturer l’événement. Le programme détaillé vous sera envoyé après avoir validé votre inscription.

Nous remercions, Jean-Claude GONI, du domaine de Montrieux le Vieux, de mettre à notre disposition ses moyens et sa compétence pour le collectif.

En ce beau mois de Juillet, Nice-matin vient de sortir son 4 pages mensuel #SOLUTIONS. Son titre ?

« COMMENT RENDRE LA PAROLE AU PEUPLE ? »

L’opportunisme dans notre pays n’a plus de limite. Nous le savons. Hé bien, Nice-matin en remet une couche.

Comment rendre la parole au peuple ?

Arrêtons-nous un instant sur ce titre à la Une. Un titre qui a forcément été discuté en conférence de rédaction.

Comment rendre la parole au peuple ?

Les journalistes de Nice-matin connaissent-ils encore le sens des mots ?

Ont-ils seulement conscience que dire cela suppose que le peuple a eu (il y a longtemps) la parole… mais qu’un jour on la lui a prise.

Ce titre suppose, comme le clament les Gilets Jaunes depuis des mois, que le peuple n’a pas la parole et qu’il est indiscutablement légitime quand il manifeste pour la reprendre.

Ont-ils conscience que ce titre est un aveu ?

Mais quel reniement ne supporterait-on pas pour un titre accrocheur ?


Ainsi Nice-matin entend surfer sur la vague populiste propulsée par les méchants Gilets Jaunes !!

Ainsi Nice-matin considère que le sujet est porteur au point d’en faire le thème de son N° du mois de Juillet !

Ainsi Nice-matin, tel Macron et son Grand Débat, se plie à la question citoyenne et démocratique !!

Ainsi Nice-matin conçoit que cette question abstraite, et même absconse, peut attirer leurs lecteurs vacanciers devenus soudain friands de démocratie directe, de référendum citoyen, d’économie solidaire !!!

Ainsi Nice-matin sacrifie le juteux marronnier estival des questions existentielles sur les activités de plage, les crèmes solaires, et autres locations azuréennes aux problématiques portées par les Gilets Jaunes incultes !!!

Ainsi Nice-matin, opportuniste en diable, à son corps défendant mais surtout dans son intérêt à vendre du papier, crédite d’une réflexion digne d’intérêt la bande d’écervelés, poussée par des instincts destructeurs, incapable de proposer la moindre idée constructive, constituée par des meutes d’extrémistes de tous bords, anti tout et, pour finir, représentant un danger pour la démocratie.

Ainsi Nice-matin, sur le point de basculer dans le giron de Xavier Niel, ami de Macron, fait enfin écho à ceux qu’il n’a cessé de diaboliser.

Allez, foin d’opportunisme, un dernier geste avant d’être mangé définitivement par Macron : les journalistes de Nice-matin dans la rue avec les Gilets Jaunes !

 

C’est une blague, bien entendu, comme celle que vous avez imprimée.

Une blague lénifiante, comme vous savez très bien les écrire, où vous interviewez 2 journalistes suisses, présentés comme des experts, incrédules face au RIC « ça ne fonctionnera pas [en France] » 

Une blague quand vous mettez en scène une jeune niçoise qui déclare « On délègue trop à notre président, aux ministres, aux maires, chacun doit prendre part à la politique ». Pauvre président, pauvres ministres, pauvres maires croulant sous le poids des citoyens qui délèguent trop, limite irresponsables. Vous avez trouvé là une vraie rebelle !!

C’est une blague que votre chapitre sur les Comités de Quartiers « qui réussissent à contrer la mairie » ou même ! qui sont des « lanceurs d’alerte ».

C’est une blague, vos illustrations dignes de « Martine à la mairie » dont les personnages sont tout sourire, pour lesquels tout va bien grâce à la « carriole citoyenne [qui] libère la parole des niçois dans le quartier de l’Ariane ».

C’est une blague, votre titraille : « La démocratie participative en action », « Conseil citoyen, un noyau dur très motivé », « des résultats concrets », « la force du bénévolat », « un rôle de contre-pouvoir », « toutes les idées sont les bienvenues »…

C’est une blague… Non. C’est un tract.