ET VOILA QU'ILS REMETTENT CA COMME EN 40... Ils... Les gros industriels, et aujourd'hui leurs héritières, les multinationales, car en 40, l'Allemagne Nazie n'aurait jamais pu s'armer comme elle l'a fait sans le soutien zélé et intéressé des gros industriels.
 

Voilà donc toute la politique Macronienne :

- Rendre le pouvoir aux banques systémiques et aux multinationales via la commission Européenne et l'Allemagne complètement gangrenées par ces lobbys !

- Flinguer le code du travail (c’est fait),

- Installer une politique migratoire afin de faire accepter les bas salaires (c’est fait par le traité de Marrakech)

- Favoriser la fraude fiscale des ultra riches (c’est fait en ayant supprimé 3000 postes de contrôleurs fiscaux),

- Voler les richesses fabriquées par le monde du travail au profit de ces mêmes riches (c’est fait par le CICE et l'ISF, la suppression des taxes sur les valeurs boursières, la libre circulation des capitaux, la création d'un tribunal international privé tant voulu par les multinationales),

- Démanteler :

  • le service public au profit du privé (c’est très entamé : La poste, les télécoms, la SNCF, la française des jeux, les barrages hydrauliques, EDF, Alstom, les autoroutes et le futures routes nationales)
  • les médias (c’est fait et comme le montre Radio France les autres vont suivre),
  • la santé (en cours),
  • l'éducation nationale au profit des écoles privées (système par des mesures de démotivation faisant fuir les postulants)….
  • et maintenant le système des retraites par répartition, pourtant meilleur système au monde qui est un gâteau pour les assureurs et banquiers pesant 300 milliards par an

et avec une cerise pour les entreprises : la suppression du salaire brut (comme ça la répartition on en parle plus) !

La prochaine étape :

- Supprimer le SMIC (si si, c'est dans les directives européennes clairement exprimées par les milieux financiers),

- Supprimer la sécurité sociale qui rembourse de moins en moins (et c’est pas fini!) au profit des assurances privées de + en + chères.

- Réduire à néant toute forme de solidarité :

  • nouvelles mesures contre les chômeurs rémunérés,
  • les bénéficiaires du RSA (traqués),
  • les amendes pour des personnes aidant les SDF,
  • les incarcérations de ces mêmes SDF s'ils ont le malheur de voler un paquet de pâtes,
  • les installations citadines empêchant les SDF de dormir dans les villes.

L'objectif ultime est en effet de faire de la France une simple province cauchemardesque de l'Europe, ou plus exactement de l'Allemagne, sans pouvoir prendre la moindre décision politique, économique et sociale…


Est-ce vraiment cette mise à mort du peuple de France (quelles que soient les origines !) que nous voulons ? Il ne nous reste plus que le combat, la diffusion de l'information réelle (tant que nous le pouvons encore avec internet de + en + muselé)….

Nous sommes face à notre destin : les peuples contre les oligarques, l'intérêt général contre le néo libéralisme !

Même ceux qui voudraient l'ignorer, éviter cette guerre est devenu impossible !

Ca va chauffer que l'on veuille ou non, que les grèves et les manifs s'arrêtent ou non ! Soit on se relève en sortant le glaive, soit nous devenons des esclaves modernes tout juste bons à travailler et crever dès lors que nous ne le pouvons plus !

C'est ça l'avenir que l'on veut pour nos enfants ? Les formater à être des robots dociles et débiles par ces environnements éducatifs débilitants (programmes scolaires médiocres ou on leur apprend l'intérêt d'avoir une capote parfumée, où l'on a des programmes TV absolument catastrophiques de conneries et sexuellement malsains, à leur faire bouffer les poisons de l'agro industrie nauséabonde, à avaler toutes leurs merdes de la pharmacologie, à se faire injecter des doses massives de vaccins farcis d'aluminium ????)

QUE VOULONS NOUS ? Soit on pleure, soit on attaque !

Un GJ inspiré sur FaceBook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir