LINKY, vous connaissez. On sait plus ou moins :

  • qu'il est accusé de perturber certaines personnes sensibles aux champs magnétiques,
  • que, de part son algorithme de mesure, il surfacturera notre consommation,
  • qu'il donnera à l'opérateur toute latitude de modifier les termes du service promis et contracté
  • qu'il renseignera l'opérateur sur nos habitudes de consommation et alimentera des bases de données Big Data commercialisables auprès de tiers privés

Explorons les informations disponibles sur ce 4ème point qui semble être en fait le principal mobile de la mise en place massive de ce nouveau compteur ; son nom LINKY en atteste d'ailleurs (To link : en anglais lier)

Alors quelles sont les informations qui seront collectées par l'opérateur et comment le seront-elles ?

Exemples de ces informations que vous livrez en ligne à ENEDIS via votre compteur LINKY

  • Eau Chaude,
  • Chauffage électrique,
  • Pompe à chaleur,
  • Climatisation,
  • Recharge de véhicule électrique,
  • Recharge de batteries domestiques,
  • Injection de production de panneaux photovoltaïques,
  • Gestion détaillée de votre consommation (éclairage, TV, ordinateurs, box, réfrigérateurs, etc...)

L'acronyme TIC, sur cette présentation, signifie Télé Information Client.

Un TIC est un canal aller-retour de circulation d'informations numérisées qui prend place dans le train d'informations envoyé par paquets sur votre ligne de connexion vers l'opérateur. Les différents paquets TIC sont multiplexés sur cette ligne comme le sont, par exemple, vos chaînes de télévisions qui vous parviennent par les ondes ou dans le fil de votre liaison ADSL. Un TIC est en quelque sorte un canal d'information comme le sont les canaux de chaînes télévisées.

Cette technologie est en fait déjà ancienne puisqu'on trouve depuis quelques années des matériels disponibles sur certains sites spécialisés pour exploiter ces données au profit d'installations domotiques pour, par exemple, contrôler vos appareils à distance via des applications dédiées. Ces matériels pouvaient déjà se brancher sur les compteurs électroniques et n'avaient pas besoin de Linky pour fonctionner ; la technologie TIC était déjà incrémentée dans ces compteurs électroniques. Un exemple :

Des sites de "bricoleurs / bidouilleurs" montrent aussi comment récupérer ces données pour analyser à domicile ces informations jusque là non traitées mais qui pouvaient intéresser le consommateur à titre individuel. Ce qui, accessoirement, démontre la possibilité pour quiconque s'en donnant les moyens de pirater ces données.

Il faut aussi savoir que la puissance de cette technologie peut aller jusqu'à pouvoir discriminer des variations de courant (tel l'éclairage d'un écran TV) qui pourra renseigner l'opérateur - ENEDIS (ou tout autre tiers ayant payé pour accéder à ces informations) sur le programme que vous visionnez.

Le TIC 5 défraye particulièrement l'actualité du Net, puisqu'il concerne (comme vu plus haut) la recharge de véhicules électriques à domicile.

Dans la vidéo très didactique ci-dessous, il est très bien expliqué l'intérêt majeur pour l'état de pouvoir taxer la recharge de voitures électriques pour compenser la perte de taxes sur les carburants perçus à la pompe. Il en va de centaines de millions d'€ !! et ça l'état ne pouvait se départir d'une telle manne.

Comme d'habitude, suivez l'argent et vous aurez la réponse à toutes vos questions.

http://www.lapagefinanciere.fr/videos/nasse-linky.mp4

Enfin pour approfondir le sujet et aussi pour attester du caractère officiel de l'affaire, voici un document (parmi bien d'autres disponibles sur internet) issu de l'opérateur historique EDF/ENEDIS. On y trouve, outre de nombreuses explications techniques, au chapitre 2 page 5 du PDF, une incise discrète prévoyant la possibilité pour des tiers d'exploiter les interfaces TIC :

"D’autre part, pour faciliter le diagnostic des défaillances des matériels en exploitation (compteur raccordé à un gestionnaire), Enedis propose une labellisation des récepteurs de télé-information « labellisation Linky Ready »"

Ce label Linky Ready présenté dans ce document entend répondre à des besoins techniques de maintenance mais le label existe et rien n'empêchera des tiers de bénéficier du label. Ces tiers pouvant être, comme vu plus haut, des opérateurs en domotique, des prestataires extérieurs ou même des entreprises commerciales.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir