Francis Lalanne, lors de sa venue à Nice le samedi 11 mai dans le cadre de sa campagne pour la liste "Alliance jaune", a répondu aux questions de Paquita, ...à l'occasion, intervieweuse très avisée.
Elle amorce la séance avec une question sur le Frexit. Séance qui abordera ensuite le thème de l'UE : inconvénients et surtout, vous le constaterez, avantages.

Après 2'30 de réserve bienséante, invoquant fort justement que son avis ne pourrait primer sur l'avis souverain d'un RIC à venir, il accepte de donner son opinion personnelle, ...toute personnelle.

Voici ses réponses.
La vidéo est jointe... Mais par écrit on comprend mieux...

Verbatim de la vidéo :

Le Frexit est une connerie, parce qu'on sera tjrs plus fort avec une structure bien organisée que seuls dans notre coin... et d'ailleurs les anglais commencent à s'en rendre compte... Maintenant ça veut pas dire que je pense que l'Europe, elle fonctionne bien. La structure actuelle de l'Europe, c'est de la merde intégrale, par contre, il faut la modifier. #A

Commentaires et réponses à Francis :

#A Jusque là tout va bien. Sauf que les anglais viennent de remettre en selle les brexiters au cours des récentes élections municipales GB.

Par exemple, les gens qui sont pour le Frexit disent qu'on a besoin du Frexit pour récupérer la monnaie... c'est faux... La loi du 3 janvier 1973 qui obligeait les états nations à emprunter à des organismes privés et perdaient ainsi la souveraineté monétaire... hé bien, cette loi a été abrogée le 1er janvier 1994. D'accord ? C'est à dire qu'aujourd'hui, ceux qui te disent que l'Europe, que l'UE nous empêche d'avoir la monnaie... c'est faux. #B Si on veut, on peut l'avoir, d'ailleurs y'a 9 pays de l'UE qui n'ont pas la monnaie (l'euro). #C

#B L'argument de l'abrogation de la loi de '73 par la loi de '94 est totalement faux puisque non contents d'avoir amputer l'état de sa capacité d'emprunter à taux zéro à la BdFrance, et de l'obliger à passer par les bques privées, les eurolâtres, par la loi de 94, consacrent la BCE et son pouvoir directif sur les dépouilles des bques nationales.

#C 9 pays ne sont pas dans l'Euro parce qu'ils ont refusé d'y entrer ou n'y ont pas encore été admis. Le fait d'être dans l'UE sans avoir l'Euro ne prouve pas qu'on puisse s'émanciper de l'Euro. La preuve sera apporté lorsqu'un pays doté de l'Euro pourra s'en émanciper.

Dire que les directives européennes prévalent sur les décisions des parlements nationaux, c'est faux. Et je te le prouve : Parce que 70% des directives européennes ne sont pas appliquées par les états nations. En fait ce sont des propositions qui sont faites aux états nations qui ensuite statuent ... 70% des recommandations ne sont pas appliquées et donc ça veut bien dire que l'Europe n'est pas contraignante. Ce sont les états nations qui décident à l'arrivée. Les états font ce qu'ils veulent.#D

Parce qu'en plus l'Europe ne perçoit pas d'impôt. Donc elle n'a pas de force coercitive, l'Europe n'a pas de police fiscale, y'a pas d'armée, y'a pas de Constitution #E,

Y'a pas de loi, y'a rien ! C'est juste une fiction en réalité, cet épouvantail européen. C'est une fiction. #F

#D A propos d'une Europe non contraignante, Francis devrait urgemment se renseigner sur ce que sont les GOPé (Grandes Orientations de Politique Économique) édictées chaque été par la Commission et imposées à chaque pays dans le cadre du TFUE (traité sur le fonctionnement de l’Union européenne). Ces textes s'imposent au niveau des dépenses publiques, des dépenses de santé, du budget général, les structures administratives, le niveau des salaires, et la souplesse des conditions de travail, etc...

#E Europe sans constitution !!! Francis se souvient-il du référendum de 2005 piétiné en 2008 par le Congrès ?... il portait justement sur une Constitution Européenne.

#F "Europe fiction" parce que sans impôts !!! Et les cotisations par milliards de chaque pays ?

Par exemple, on voudrait faire sauter le soi disant verrou européen qui nous empêche, ...dont on dit que ça nous empêche de faire tomber la TVA à 0%. C'est un exemple sur le caractère non contraignant de la construction politique de l'union européenne sur les états nations. Par exemple, nous on demande au gouvernement français de ne pas tenir compte de la recommandation européenne qui fixe la limite du seuil de la TVA à 5%. Nous, on veut 0% sur les produits de 1ère nécessité et tout ce qui est aussi la facture énergétique. OK ? Donc on nous dit, ici en France : "on peut pas descendre en-dessous de 5% parce qu'il y a une réglementation européenne qui nous l'interdit". Déjà, par exemple au Luxembourg, il sont à 3%. Donc ils n'ont pas tenu compte de ce verrou. Donc on peut ne pas en tenir compte... #G

#G Le seuil de TVA à 5% est outrepassé à de rares occasions en UE. Les 3% au Luxembourg concernent des travaux spécifiques à domicile. La mesure d'exception est donc effectivement possible.

Par exemple le LBD. On est le seul pays en Europe à l'utiliser, parce qu'il y a une directive européenne contre le LBD. ça c'est un des dysfonctionnement de l'Europe...

 

Moi je pense que ce qui nous aiderait le plus aujourd'hui c'est d'avoir plus d'Europe, comme aux Etats-Unis, avoir un gouvernement fédéral, une police fédérale, des impôts fédéraux, des moyens de coercition... etc... un étalement des règles communes etc... #H Mais elle (l'UE) présente un intérêt, parce que si tu veux aujourd'hui, je pense au niveau écologique y'a des mesures à prendre qui sont très très importantes qu'on ne peut pas prendre si on n'a pas la puissance de l'Europe, notamment le démantèlement des usines nucléaires, notamment la transition énergétique, équiper tout en solaire, rétablir les équilibres entre les entreprises qui polluent et ce qu'on pourrait mettre à la place etc... ce sont de très très gros chantiers, y en a d'autres... Mais je pense que l'Europe peut nous aider et doit nous aider, et nous aide forcément à pouvoir envisager ça. Et si on se remorcèle comme avant, on pourra pas. En fait... une image : si t'as une plaie sur le bras, au lieu de te couper le bras, il vaut mieux soigner la plaie. Je pense que l'Europe, il faut la transformer, il faut vraiment lui donner les moyens de ce qu'elle veut être, ce qu'elle prétend être, plutôt que de repartir comme c'était avant... Mais ça c'est l'opinion de Francis. C'est pas à moi de trancher là-dessus, c'est pas aux GJ qui sont sur ma liste de trancher là-dessus.

#H Plaidoirie pour plus d'Europe : Le mot fédéral est prononcé.

Ensuite l'itération gouvernement-police-impôts-moyens de coercition est d'une inspiration plutôt sombre pour "vendre" une Europe radieuse. 

Suit le chapitre écolo et grands chantiers pour sortir par le haut de sa tirade.

Y a pas de raison que le gouvernement français ne veuille pas obéir aux directives européennes sur le LBD et qu'il veuille obéir aux directives sur la TVA. Il faut bien comprendre que le bordel, il est chez nous. C'est la façon dont la France gère... qui va pas... #I

#I OK pour le paradoxe obéissances à l'UE sur les directives et pas sur les LBD.

Par exemple, y a des super idées en Europe. En Autriche, ils taxent le chiffre d'affaires des entreprises qui font plus de 50 Millions d'€. Si tu taxes sur le chiffre d'affaires... y'a plus d'évasion fiscale possible... tu vois y'en a plus... c'est fini. #J Donc ça, c'est qque chose qu'on pourrait appliquer chez nous, au lieu d'aller piquer la retraite de nos anciens.
Le problème, c'est Macron, c'est pas l'Europe. Il faut aller dans l'assemblée européenne, nous les GJ pour dénoncer la politique de Macron.

#J Les super idées européennes : Ainsi Francis trouve la solution pour en finir avec l'évasion fiscale : taxation sur le chiffre d'affaires !? Ainsi les sociétés sans bénéfice paieraient autant que les sociétés à grandes marges à chiffre d'affaires équivalent. Et où est le rapport avec la fraude fiscale ?

Par exemple, tu appliques la taxe Tobin, dite la taxe Robin des bois, qui est une taxe sur les transactions financières qui avait été essayée... avec ça tu peux financer la baisse de la TVA à taux zéro, on peut le faire. #K Et l'Europe nous empêche pas, c'est Macron qui nous empêche.

#K La taxe Tobin "qui avait été essayée"... Faux. Le vote a avorté en session. Et oui, avec de l'argent, on pourrait financer des trucs... avec des si...

En conclusion, Francis entretient le fantasme d'une Grande Europe fédérale.

Il reste peu documenté sur les contraintes de l'administration de la Commission, sur les pouvoirs du Parlement et du Conseil. Peu documenté sur le pouvoir de la Banque Centrale et se base sur quelques points de détails et quelques interprétations retenus, consciemment ou pas, pour le rassurer.

En tout état de cause, il se situe personnellement très loin des positions arrêtées communément par les Gilets Jaunes dont il entend défendre les revendications.

Au vu de cette ITW, il est plus que certain que Francis et tous ceux qui l'ont rejoint ont un gros problème de positionnement.

La tête de liste de "l'Alliance Jaune" est en totale contradiction avec le mouvement.

Francis est habituellement plus convaincant quand il parle de justice et de relégation sociales mais il n'est assurément pas porteur des solutions prônées par les Gilets Jaunes.

Une nouvelle imposture serait-elle en Marche... ?

Commentaires   

0 #1 Virginia 16-05-2019 22:19
A la question posée en conclusion : OUI !!!
Clairement une posture d'imposture. A dénoncer pour son enfumage.
Très intéressant les commentaires en regard. Même si certains pourraient être complétés.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir